"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 21 août 2013

C’est le moment de le faire !



C’est les ouacances. Je ne vais pas me fouler ; si vous en voulez plus, reportez-vous . Mais ce que je copie-colle ci-dessous devrait suffire pour répondre à la question n° un : "- Résumez-moi en quatre ou cinq phrases sans mots inutiles quelles sont les priorités retenues et les orientations concrètes adoptées ?"  Et à la question n°2 :"- On va où, la ? Où veulent-ils aller ?"

"- C’est la vocation du pouvoir politique que de définir une stratégie nationale, dans le même temps où il prend en charge les problèmes du quotidien. C’est le moment de le faire."

Tiens donc !

"- Des réponses seront apportées pour le gouvernement d'ici à la fin de ce mois" sur les trois questions jugées prioritaires par le gouvernement, à savoir le budget 2014, les retraites et "la reprise économique et ses conséquences sur l'inversion de la courbe du fromage chômage".  

C'est promis… Cébien

"- La réflexion se poursuivra jusqu'à la fin de l'année pour aboutir à l'adoption par le gouvernement d'une "stratégie pour la France". Déjà ?

"- Celle-ci s'articule pour le moment autour de trois "grands défis" : la "souveraineté politique, diplomatique, militaire", "l'excellence" de l'industrie, du système de protection sociale et d'organisation territoriale, et enfin "l'unité", celles des générations, des catégories sociales et des cultures."
"- Avec cinq objectifs : "utiliser pleinement notre avantage démographique" en fixant notamment l'objectif de la moitié d'une classe d'âge diplômée de l'enseignement supérieur, "gagner la bataille de la mondialisation", "réussir la transition énergétique et écologique", "faire de notre territoire un levier de développement" et "inclure tous les citoyens dans la République". [reprenez votre respiration]

"- Les incertitudes majeures ont été largement surmontées. Il en reste d’autres et nous ne sommes pas encore entrés dans une phase de croissance durable."
"- Nous avons commencé d’y travailler [super !] : la loi de refondation de l’école, le redressement productif, le plan pour la compétitivité, la modernisation du marché du travail, la Banque publique d’investissement…"
"- Nous devons donner un cadre, une cohérence à ces décisions."

Oui, Après 14 mois pleins, c’est le moment d’y réfléchir, de commencer à y réfléchir. Cébien.

Ils vont continuer. Jean Pisani-Ferry et Anne Lauvergeon ont déjà facturé leurs honoraires. Et Manuel Gaz travaille à son plan de carrière. Cébien.

Bruiter une apparence de paroles ; remplir le vide d’hésitations, de faiblesse, de juridisme et de mauvaise bonne conscience ; faire traîner pour essayer que ça dure autant que soi et ne voir l’ennemi que là où il n’est pas sont les quatre mamelles qui fournissent le pain qui nourrit la démocratie la croissance de la courbe du fromage… 

4 commentaires:

  1. 50% de diplômés de l'enseignement supérieur seulement?
    Pourquoi pas 100% ?

    Ce gouvernement manque d'ambition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef22/08/2013 09:16

      Comme nos nationaux afrancais et néo-afrancais sont trop ouinches pour passer les examens en dépit de toutes les sollicitations mises en route on est contraint d'importer de la matière grise d'ailleurs
      Chine, Afrique noire....
      Ce qui contribue à nous remonter dans le classement de Shanghai

      Supprimer
  2. Et ce pauvre Fabius (1) qui n'a pas remarqué (2) que les attaques chimiques en Syrie tombaient fort opportunément (3). C'est comme les menaces contre les ambassades en terre d'amour et de paix, et contre les TGV en "dar al harb", qui tombent tout a fait par hasard, mais à pic (quand même) pour nous rappeler les bienfaits de la NSA.

    Heureusement que notre presse officielle se pose les bonnes questions (avec toute la discrétion qu'elle s'impose).

    Après tout, je préfère encore Najat, dont la gestion de l'image et les poses qu'elle prend reflètent toute sa compétence (4). Elle est bien partie pour pantoufler chez Benetton

    1) pas si pauvre que çà me suis-je laissé dire ...
    2) aurait t'il contracté un affection dégénerative ?
    3.a) juste pour les besions de la commission d'enquête de L'ONU
    3.b) Assad est peut-être le seul à ne pas pouvoir, politiquement, utiliser les armes chimiques. Il le sait car il n'est pas aussi co que certains...
    4) de porte-parole, que voulez vous qu'elle porte d'autre (un coquin me souffle "des porte attributs de mariée", n'importe quoi...).

    RépondreSupprimer
  3. kobus van cleef23/08/2013 13:41

    Si je savais comment faire, je m'offrirais un ticheurte avec, imprimé dessus, l'aimable graphique qui orne le pôle inférieur de votre article

    RépondreSupprimer