"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 25 avril 2017

LR : l’indispensable suicide ; vite !



Bon. Voilà bientôt 48 heures que je traîne à ne rien foutre ; à être encore en pyjama à 11 h du mat’, à meubler mon désœuvrement morose en lisant des polars de gare ou en zappant des conneries de séries télé pour ne penser à rien, à boire aussi…  Il est temps de me réveiller !

Oui, mais que dire ?

Commençons par copier-coller ici l’essentiel de l’éditorial du jour de François Billot de Lochner sur le site de Liberté Politique. C’est une bonne base de (re)départ :
___

« Les Républicains sont devenus une formidable machine à perdre. La victoire de Macron en est une preuve supplémentaire. La victoire de la "droite" fut une évidence de l’été 2012 à janvier 2017 : en trois petits mois, tout a basculé, et que triomphe Macron !

Si Pierre a renié trois fois le Christ en attendant plusieurs heures angoissantes pour lui, Les Républicains n’ont pas eu la délicatesse d’attendre : ils ont trahi leurs électeurs dans les minutes qui ont suivi 20 heures, dimanche soir. Une trahison massive, implacable, définitive, quasi-unanime : oui, il faut voter pour le pire des candidats, le futur Grand Maître de la déconstruction définitive de la France.

(…)

Cette trahison générale, aussi effrayante que prévisible, signe le suicide des Républicains et de leurs affidés et autres alliés, nécessaire et bienvenu pour que survive la France. Ce parti fourre-tout, qui mélange des dirigeants de gauche comme de droite, des catholiques convaincus et des francs-maçons sectaires, des europeïstes et des souverainistes, des islamophiles et des islamosceptiques, des immigrationnistes et des défenseurs de l’identité française, des dirigeants tout-avortement et des dirigeants pro-vie, des partisans de la loi Taubira et des adversaires de ladite loi, en bref, des dirigeants qui s’opposent sur tout en permanence, mais dont l’aile gauche l’emporte systématiquement, tue très sûrement la droite, et donc la France. Il doit se dissoudre dans les meilleurs délais, pour se scinder en un parti authentiquement conservateur, axé sur les valeurs et la souveraineté, pouvant nouer des alliances avec le Front National, et un parti centriste, girouette par définition, s’alliant de tous les côtés et avec tous selon ses seuls intérêts électoraux, puisque telle est le triste destin actuel des partis centristes.

Pour conclure, le résultat de dimanche offre une formidable opportunité : les ralliements indécents des Républicains à Macron montrent que leurs dirigeants sont en phase avec les socialistes pour faire mourir la France. Leur suicide est leur affaire, et nous le souhaitons ardemment. Le redressement de la France, quant à lui, est l’affaire de tous les vrais résistants, qui n’ont pas dit leur dernier mot »
François Billot de Lochner,
___

Les législatives vont être d’une importance capitale et il nous faudra être très attentifs au parcours et à la personnalité de ceux pour qui nous voterons dans la perspective de l’indispensable "reconstruction de la droite" qu’il ne faudra pas rater. Je sens depuis hier matin que bien des élus de terrain (certains m’ont surpris) sont prêts à participer à l’aventure. Quand l’apatride Juppé avec le rad-soc Chirac à la remorque ont imposé à la piétaille la (con)fusion dans l’UMP, je me souviens que Pasqua avait dit avé l’assent "- Le Èrepéère fournira les électeurs et l’Udéèffe les élus…" Plus jamais ça !!

Déjà, comme c’est au pied du mur qu’on voit le Macron, dès sa prise de fonction (hélas fort probable) il devra nommer un gouvernement expédiant les affaires jusqu’aux élections. Ce sera un bon indicateur du bordel à venir et, surtout, pour discerner qui fera quoi et sur qui on pourra (pourrait) compter…

Sursum corda !     

4 commentaires:

  1. Le Front national s'adresse au Peuple
    En Marche : aux ACURABA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, mais... Comme je le rappelais le 27 mars, nous sommes TOUS DES Acurabas !

      Supprimer
  2. kobus van cleef26/04/2017 12:22

    sans déconner,je regretterais presque de pas avoir été encarté à l'ump , enfin, aux répu
    j'aurais déchiré la carte et renvoyé les morceaux d'icelle dans une enveloppe avec AR aux manoir de Sablé sur Sarthe
    aucun intérêt , me direz vous
    aucun


    maintenant va se poser une question de sémantique pure

    qu'est ce que l'extrème drouâte ?
    pouvez me l'dire?
    parceque si fion rallie micron, alors la drouâte est à gauche, enfin, disons au centre gauche
    et l'extrème drouâte se situerait donc plutôt au centre droit , croyez pas?

    et le fascisme dans tout ça?
    parce qu'il reste l'épineuse question du fascisme,jamais résolue , jamais tranchée
    croyez vous que ce soit le discours assez mesuré, somme toute, que tient Marine?
    ou plutôt les glapissements journalistiques qui saluent chacune de ses interviouves ?
    et tous ces "oui ,mais"
    tous ces "répondez à la question, Marine Le Pen!"
    toutes ces déclarations abruptes "le FN est un parti ouaciste et antisémite!" comme ça , raide comme balle ,ou alors "les électeurs du FN sont des perdants de la mondialisation ( comme quoi y a des gagnants et des perdants , surprise , on m'avait dit qu'elle était heureuse) , des pauvres types , sous diplômés , chômistes , ruraux ou semi ruraux"

    alors ,où est le fascisme?
    dans quelle case ranger cette volonté de dominer , de nommer l'autre , de l'assigner à sa case , celle du bouseux , du pedzouille inculte , du surnuméraire toléré d'extrème justesse et parce qu'on peut pas faire autrement ( sinon, pensez bien ! 20 à 30% d'une populace de 65 myons de tribuables , ça doit pouvoir se gérer , d'autres , de fascistes , des vrais, je veux dire , y sont parvenus ) ?
    que faire , que dire de ces électeurs , cons comme des bites qui persistent à "voter contre leur intérêt" comme j'ai entendu se désoler des grandes conscience sur france kul?
    parce que leur intérêt,leurs intérêts , ce serait de se jeter dans les bras de micron, cet ectoplasme flanbesque, cette émanation de rotschild ?
    putain,j'ai comme un doute, un gros doute, un énorme doute
    et je suis pas le seul
    témoin, Jacques Nikonoff , créateur fondateur d'ATTAC , ce matin sur vronze kul , a expliqué à sa façon brouillonne à Thierry Pèche , fondateur de Terranova , que lui , Nikonoff, ne voterais pas micron
    fureur du précieux!
    mais bon, gageons qu'il sera pas le seul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On comprend vos "interrogations", Kobus. On comprend et on compatis... Je vais essayer de "reconstruire" le concept euh... "extrême-côté-cour" et extrême-côté-jardin" pour tenter de vous... éclairer. Mais n'espérez rien !

      Supprimer