"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 17 décembre 2015

Histoires des villes et des champs…



De la pelle au tracto-pelle…

On se souvient de cet honnête chasseur rural et bien-de-chez-nous des Landes qui surgit un jour de chez lui, pieds nus et en slip, pour chasser à coups de pelles des écolos, lubriques protecteurs des petits oiseaux, qui piétinaient les plates-bandes de son chez-lui et à-lui. Même que notre ami le Grincheux aurait alors voulu le présenter aux Primaires-de-la-drouâte-et-du-centre… Je ne sais quelles ont été pour lui les suites de cette "voie de fait" à l’arme grise, mais d’autres ont fait mieux.

Au Béarn, encore dans le Sud-Ouest - à se demander pourquoi ils ont voté socialo (faut dire qu’entre Calmels et Reigner ils n’étaient pas aidés), dans le Béarn profond, disais-je, en juillet dernier, un honnête agriculteur bien-de-chez-nous a surpris un couple en train de lui voler un panneau solaire, une batterie et le matériel qui va avec, non sans bousiller du matériel d'irrigation en tentant de s’enfuir. Exaspéré par des vols à répétition, notre homme ne fait ni une ni deux : Il monte sur son destrier sa pelleteuse à godets, emboutit sans peur le fourgon des deux "jeunes gens", le retourne et le pousse carrément dans le marigot, réduit à l’état d’épave définitive dont ne voudrait pas un ferrailleur. J’adore…
Bon. L’affaire a été jugée à Pau ; l’autre jour au pénal et hier au civil.
- Pour ce qui est des deux "voleurs de plein champ", le mec a morflé au pénal trois mois de prison ferme et sa compagne 70 heures de travaux d'intérêt général. Soit dit en passant, c’est la fille qui sera la plus "dérangée" par la sanction puisque aucune peine de moins de deux ans ferme hors récidive n’est exécutée.
En outre, ils devront verser solidairement à l'agriculteur pour le préjudice matériel la somme de 449,39 €.
- Et l’agriculteur ? Ben…
Au pénal : il est condamné à 3.000 € d’amende avec sursis pour utilisation de moyens "disproportionnés".
Et au civil, il est condamné à verser à la fille – propriétaire du bahut – la somme de 2.400 € qui se décompose en 1.500 € de préjudice matériel, 500 € de "préjudice moral" et 400 euros pour "perte de chance à caractère professionnel". Plus les dépens, évidemment…

La morale de l’histoire, c’est que si nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude, toutes les turpitudes ne se paient pas au même tarif…

Neuilly-Bobigny ta race !  
   
On comprend qu’après ces longs mois épuisants de campagne électorale vainement menée perchoir battant pour bouter Neuilly, Versailles et la race blanche hors du duché d’Île-de-France, fief qui aurait dû lui revenir de droit par la grâce des piétons et archers du Neuftrois, on comprend, disais-je, que Claude Bartolone en subisse le contrecoup. Il ne faut pas négliger une alerte de santé à son âge et je lui souhaite un prompt rétablissement.

Ceci-dit, je m’inquiète. L’alerte était donc si sérieuse pour qu’il s’abandonne en désespoir de cause en des mains si peu recommandables ? Lui, LE Barto, le pourfendeur du conservatisme bourgeois le plus étriqué, réactionnaire, accapareur et "raciste en creux" de l’ouest parisien ?
Figurez-vous que notre Bartolone soi-même a négligé l’hôpital Avicenne de Bobigny, hôpital plus muzz tu meurs dont-on-fait grand-cas. Se sentant mal, il a pris la première ambulance et – fouette cocher ! – s’est fait conduire direkt à… l’hôpital américain de Neuilly, l’hosto privé de chez privé, friqué de chez friqué, situé bien au chaud dans cette ville "blanche de chez blanche" !

Ce que j’envie (non) à cette race degôche-morale ; c’est cette capacité de Même pas honte !


2 commentaires:

  1. J'ai bien ri, mais d'un rire désespéré...

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef18/12/2015 12:35

    en nos temps d'infamie, la pelle est le dernier recours du désespéré , elle permet de faire disparaître les traces du forfait
    c'est d'ailleurs ainsi que ma voisine , après son 2ème cambriolage , s'en est ouverte à mi "dis donc, dans l'hypothèse où je chope le malfaisant , participerais tu à l'inhumation secrète et illégale d'icelui?"
    moi, vous me connaissez ? un truc illégal.....j'ai dit oui....
    depuis j'ai des ampoules aux mains et des courbatures au dos

    RépondreSupprimer