"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 19 septembre 2016

Hollande, vase de Sèvre ou guéridon Napoléon III ?



Plusieurs titres auraient pu faire l’affaire : Préoccupé : « Ne pas toucher aux meubles : Fragile ! » ; Scandalisé : « La République entre au musée Grévin ! » ; Inquiet : « - En mai, on va le mettre à la cave ? » ; Vicieux : « - Y a pas les clefs du scooter sur le bureau » Naïf : « - Pourquoi y a plein de papiers sur son bureau ? D’habitude* il est vide… » [* Non ; seulement le 31 décembre pour les vœux (enfin je crois…)] ; ou encore, Titi parisien : « - Tiens ! Ils ont embauché des intermittents du spectacle pour… meubler » … 
Mais n’est pas Cyrano qui veut.

Donc, entre un "hommage aux victimes" qui est passé inaperçu et un saut à l’assemblée générale de l’ONU à New-York en emportant dans sa suite, outre l’huitre Ayrault et quelques autres, la Ségolène que-c’est-durable et le Jean-Vincent Placé comme excédent de bagages, François II Pédalonaute a pris un moment pour animer personnellement le décor de son bureau. Sans doute pour ne pas qu’il apparaisse trop vide et déçoive les visiteurs. Je sais bien qu’en peinture, un tableau animé, c’est-à-dire avec personnage, vaut généralement plus cher que le même déserté par les vivants. Reste à savoir si le Salon Doré a paru moins vide… Genre nature morte
Quoi qu’il en soit, le résident titulaire du bail, en dépit des lourds soucis liés à sa charge, notamment en temps de guerre, a su prendre le temps de servir de guide aux visiteurs.  C’est sympa. Peut-être leur a-t-il expliqué que le Salon Doré a été le grand salon de madame de Pompadour et qu’il est le bureau présidentiel depuis De Gaulle. Mais peut-être pas que son grand bureau Louis XV du XVIII° en bois de violette a été rentré à l’Elysée sous Félix Faure, vu que celui-là n’avait pas de scooter.
Enfin, ça le change un peu de son job sans doute assez lassant de commentateur des actualités.

                                             N’oubliez pas le guide, SVP !

Merci pour lui…

NB : On pourrait ne pas me croire. J’ai donc veillé à m’en tenir exclusivement à des photos officielles diffusées par le service de presse présidentiel




4 commentaires:

  1. Vous remarquerez que les sans-dents (avant, on disait "les manants") n'ont pas le droit de fouler les beaux tapis. Faut quand même pas charrier, ce n'est pas parce qu'ils ont été payés avec leurs sous qu'ils ont le droit de poser leurs sales pattes dessus. Il n'y a que Culbuto qui en est digne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vous exagérez dans la mauvaise foi. A Versailles et dans tous les châteaux-musées c'est pareil ! Et le palais comme siège de l'autorité suprême de la République fwançaise n'est il pas désormais un "lieu d'exposition d'un patrimoine mémoriel" ? (Tiens! ça me fait penser à un billet pour demain...)

      Supprimer
    2. Hum...devrait se méfier de sa cellule de com... Ils ne savent plus quoi faire pour le ridiculiser ...et c réussi !

      Supprimer
  2. kobus van cleef21/09/2016 22:25

    ha , la dernière , elle est extraite de "musée haut , musée bas"
    et je doit dire que le film m'a beaucoup fait marrer
    par contre, les trois autres et tout ce qu'elles véhiculent , ça me fait beaucoup moins rire

    mon frère m'a dit récemment "angry young man"....ça va se vérifier , même si je suis plus très jeune

    RépondreSupprimer