"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 13 juin 2012

Le marigot fasciste et génocidaire européen…

 J’ai adoré cette formulation…

Le marigot fasciste et génocidaire européen… Tout est dit ! Je me demande si je ne vais pas poser ça bien en vue sur la cheminée avec Rêve métissé d’un éternel futur (1) pour en profiter, m’en remplir les yeux tout au long des jours qui me restent à vivre… Cela remplacera avantageusement sur le manteau marmoréen le mérou en céramique de Vallauris et son éclairage verdâtre diffusé par l’ampoule à filament nichée dans sa gueule ouverte. Cadeau de notre concierge pour ma première communion, je n’ai pas attendu de rencontrer Mme Plouc pour m’en défaire. Manquant de sens des affaires mais soucieux de ma jeune réputation, j’avais renoncé aux vide-greniers et en avais généreusement fait don où c’est qu’on dit la déchetterie maintenant. Ce fut mon premier acte de courage préadolescent nonobstant la dite concierge mafflue rôdant alentour…  Les constructions linguistiques de la milice Vigilance et Vertu sont quand même moins kitch…

Le marigot fasciste et génocidaire européen… - Où ça ? - Mais ici, voyons ! Près de chez vous ! (heureusement, la vigilance aussi) - Et c’est quoi ça ? – Ben… Un marigot ! C’est-à-dire une image qui vient immédiatement à l’esprit. Celle d’une mare présumée temporaire, forcément glauque et putride. Mare étriquée, inquiétante, boueuse et opaque où s’affrontent à mort de lourds et carnassiers prédateurs crocodiliens pour la domination sans partage d’un territoire timbre-poste. …  Belle image…
Un marigot fasciste. Forcément… Fasciste et génocidaire pour faire bon poids. Adjectif qualificatif dérivé d’un terme tellement utilisé, tellement élargi qu’il englobe tout le mal. Le jeune en fuite sans casque sur un scooter volé qui rencontre par mégarde le pare-chocs d’une patrouille de flics, c’est déjà un génocide ; oui monsieur. Pour Pol-Pot, Kim-Jong-chose, les chrétiens d’Orient et d’ailleurs, les Vendéens, les koulaks de 1920, etc. c’est autre chose, Mélenchon passera payer.
Fasciste et génocidaire européen, bien sûr,  Breivik et Le Pen Copé même combat. Ça fait peur…  

Le marigot fasciste et génocidaire européen… Qui a fait cette trouvaille ? Et à quelle occasion ?

Simple :

Figurez-vous que dans un faubourg d’Amiens, l’enseigne de distribution Atac a vendu son supermarché à un tiers. Banalité ordinaire. Lequel tiers a rouvert la boutique sous l’enseigne Auhal, un supermarché 100% halal. Tout baigne…
Tout baigne, sauf que le quartier recèle encore (c’est contrariant, oui je sais) son lot résiduel d’acurabas bien-de-chez-nous et de mamies-cabas habituées à l’ancienne formule. Ceux-là se plaignent de ne plus trouver ni alcool ni viande de porc et de ne plus pouvoir faire toutes leurs courses au même endroit ou simplement à proximité…
Ce que voyant, le président du comité de quartier s’est permis d’évoquer la chose dans son bulletin d’information en allant jusqu’à exagérer en utilisant un adjectif pour le moins inapproprié : "En quelque sorte, on se sent discriminé" ! Et ce n’est pas tout ! Parti sur sa lancée et croyant être intéressant, le brave homme a tiré à la ligne en suçant sa plume : "Cette nouvelle enseigne renie la mémoire de nos ancêtres, ancêtres que vous connaissez sans nul doute, des guerriers dotés d’une potion aux pouvoirs surnaturels qui les rendait invincibles." Et après avoir évoqué  Astérix, Obélix, le sanglier et la cervoise, il conclut ainsi : "Dommage pour nous Français Gaulois d’être contraints de devoir s’approvisionner auprès de plusieurs enseignes commerciales pour simplement maintenir et respecter le principe de nos traditions ancestrales."

Que croyez-vous qu’il advint ?

M. Abdélali Sadaoui, gérant du supermarché, a aussi sec alerté SOS Racisme et écrit un courrier au maire, lui demandant de prendre des mesures adaptées.
Ce sur quoi M. le maire Gilles Demailly a illico pondu un communiqué condamnant avec vigueur ces propos inacceptables qui ne peuvent être compris que comme une incitation à la stigmatisation d’une partie de notre population. N’ayant quitté le PCF pour rejoindre la PS qu’après avoir compris que tout foutait le camp à la maison mère lors du transfert de Brejnev au mausolée de Lénine et de son remplacement au congélateur par le pré-cadavre Andropov, on comprend que le sire Demailly ait conservé son aptitude d’apparatchik bolcho à réagir au quart de tour à chaque changement du sens du vent…

SOS Ouacisme a évidemment aussi réagi avec célérité en saisissant l’occasion de cet odieux dérapage verbal d’un brave saucissonneur de quartier. Nous avons eu droit à un communiqué-festival qui a permis aux permanents-subventionnaires de la vigilance de copier-coller en vrac toutes les formules déjà de rigueur, d’en profiter pour nous ressortir la menace du bloc identitaire et de ses dérivés organisationnels (mettez-y ce que vous voulez), des soupes populaires excluant les juifs et les musulmans, contrevenant ainsi aux lois qui répriment racisme et discrimination, etc.

…Et enfin, de nous ciseler la dernière : "Le marigot fasciste et génocidaire européen"…

Qu’ils en soient remerciés. Ça manquait au répertoire.

1 commentaire: