"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 18 janvier 2017

Refendage capillaire…



Couper les cheveux dans le sens de la longueur est peut-être plus malaisé mais probablement plus hygiénique que sodomiser les mouches sans capote vu qu’on ne sait pas trop où elles ont pu aller se poser avant de subir les derniers outrages…
Au demeurant, ces deux innocentes activités, somme toute assez répandues, me semblent, l’une comme l’autre, inaccessibles à mes modestes capacités. Mais c’est vrai que je suis plouc… Et que je m’égare…

Où en étais-je ? Ah Oui : En réaction à l’interview accordé par M. Trump au journal teuton Bild (un genre sous France-Dimanche quotidien à gros tirage), le rédacteur en chef soi-même de Die Welt (le genre d’équivalent Schleuh du Monde comme son nom l’indique) a pondu un éditorial en forme d’appel à la Grosse Germania de se ressaisir face au danger… Avec en exergue sur le site du Die Welt la phrase suivante :

« Nous devons nous défendre contre Donald Trump et être plus courageux,
plus industrieux, innovants, libres, ouverts, gay, multiculturels »

Bon…

Parmi les tout premiers commentaires suscités sur Fessbouc par cet appel, ein Knabe de Brunswick a commis un post commençant ainsi : "- Comment, je vous prie, une société peut devenir gay ? " Grave question… Et, dans la foulée, le brave gars a délayé la sauce comme suit :

- N’est-ce pas au-delà un affront fait à d’autres minorités sociales comme par exemple les parents isolés, les handicapés ou les Témoins de Jéhovah qui ne sont pas mentionnés. Leurs caractéristiques devraient aussi être mises en avant dans ces conditions…

Ce post a fait l’objet de nombreux commentaires divers et (très) variés dont je vous fais grâce, mais aucun du webmaster pourtant soucieux (contrairement à moi !) de répondre quasi systématiquement aux autres intervenants…

Finalement, ce qui devait arriver arriva : Suivant une méthode éprouvée à laquelle notre propre presse mainstram nous a habituée, le nombre de réactions négatives a conduit le journal à changer a posteriori la phrase en remplaçant plus gay (schwuler) par… plus créatifs !!

Ce sur quoi, le site des pro LGBT a dénoncé die Welt comme ayant cédé aux populistes d’extrême-droite en remplaçant gay par créatif… Parce que, hein, "créatifs" c’est réducteur, ça renvoie la communauté à la caricature des stylistes de mode, etc. Alors que le synonyme de gay aurait dû être "plus tolérant" ou "plus diversifié", non pas pour les intégrer à toulemonde, mais parce que c’est bien ce qui les caractérise, vu que les autres ne le sont pas… Mais je m’égare encore…

Bref, il y a deux enseignements à retenir de cette tempête dans un verre d’eau :
- Tout d’abord, que le rédac’- chef du Welt est parfaitement formaté. C’est un vrai journaliste qui associe naturellement, sans même avoir à réfléchir, la gay-attitude à l’avant-garde de l’Avenir. Mais ça on le savait déjà…
- Ensuite, que le progrès ne répond pas toujours aux espoirs qu’on a pu mettre en lui : Lorsque l’on a acquis la douce sérénité de se savoir l’avant-garde de l’Avenir, on a, plus encore que d’autres - et notamment beaucoup plus que les culs-terreux obscurantistes - à tourner sept fois sa plume en marchant sur des œufs lorsqu’on émet une phrase. Mais ça on le savait aussi…  


4 commentaires:

  1. Ben quoi, les gays ne sont ils pas tous créatifs ? et les " créatifs " ne sont-ils pas tous gay ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Mon cher Corto. Tous les gays ne sont pas créatifs et tous les créatifs ne sont pas gay. Mais je sais que tu le sais car tu sors un peu^^...

      Supprimer
  2. Ils sont créatifs d'emplois via la GPA, c'est au moins ça qu'on peut leur reconnaître ...

    RépondreSupprimer
  3. kobus van cleef19/01/2017 21:29

    ce qui est jouissif c'est le fait que le rédac chef , un genre de clone cambadélicieux mâtiné de philippe meyer ( le mec qui cause dans le poste à vronze kul , le dimanche matin ) soit rattrapé par la patrouille
    et c'est sourcilleux , une patrouille de la pensée !
    houlà , ça sourcille sévère!
    déjà , ça interprète ce que vous ne dites pas ....alors ce que vous dites....mieux vaut pas leur tendre les verges pour se faire battre

    RépondreSupprimer