"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 21 avril 2015

François Hollande nous a confirmé deux choses…



Au fil de ses discours et "propos de table" lors de son "none man show" sur Canal+, en évoquant le Parti Communiste, François II Pédalonaute nous a confirmé deux choses dont nous faisions plus que nous douter :

- La première est son incapacité pathologique à trancher sans ménager ni la chèvre ni le choux… "des fois que"… Que votre oui soit oui et que votre non soit non, disait Saint Paul (je crois)…   
Donc, la goualante de la mère Marine et de ses affidés du Effhaîne ne serait rien d’autre qu’un tract du PC des années 70-80 du précédent siècle, appelant à fermer les frontières, à nationaliser les usines, toussa… Ce n’est pas faux. Ce fut d’ailleurs pour moi un ravissement d’entendre le chœur scandalisé des vierges outragées du Parti des cent-mille fusillés, de Thorez, de Marchais et des bulldozers dessoudant les perrons de foyers SONACOTRA…
Mais on ne se refait pas : A peine avait-il dit ça, que le rétropédalage solferinautique l’a repris et il a cru bon d’ajouter que, au moins, "le Parti communiste ne demandait pas qu'on chasse les étrangers", ce qui ait aussi faux qu’il fait jour à minuit.
En ajoutant inutilement cette contre-vérité historique, il confirme aussi, une fois de plus, qu’il ne sait que donner des coups d’épée dans l’eau. Cet ajout n’a rien ajouté ni changé : Avec ou sans, les électeurs "degauche" partis au FN ne reviendront pas avec ça au PC ou au PS ; et les cocos indignés, "insultés" n’ont pas baissé d’un cran la sono réclamant des excuses publiques…

- La seconde confirmation, c’est qu’il a définitivement fait une croix sur le ralliement des restes du PC et de l’ultra-gauche non trotskiste dès le 1° tour de 2017 pour l’aider à se qualifier (d’où l’importance cruciale de récupérer les écolos quel qu’en soit le prix pour le pays) Il n’y a rien d’idéologique là-dedans : Le PC est en coma dépassé. Il ne peut plus rien rapporter que, le cas échéant, quelques emmerdes et il n’y a plus à lui faire de cadeaux.

C’est normal puisque la fonction de "Président-de-tous-les-Français" arbitre-au-dessus-de-la-mêlée, toussa, fonction que, comparativement, même Sarko arrivait à incarner, est devenue avec Hollande une sorte de secrétariat administratif gestionnaire des carrières et du maintien de l’emploi d’une faction partisane. C’est donc le poids électoral – avéré ou potentiel – qui est le seul étalon de mesure que connaît désormais la Présidence de la République.
Le plus bel exemple en matière de "réformes" nous en a été donné par le mariage-pousse-tout et le "genre" à l’école :
- D’un côté, une mobilisation comme on n’en avait jamais vu de millions de Français dans les rues pendant des mois, une pétition au CESE qu’on aurait cru impossible à réunir en trois semaines, etc. Toussa pour obtenir RIEN sinon une indifférence méprisante et goguenarde… Pourquoi ? Parce que, de toutes les façons, ceux-là vont voter à droite…
- De l’autre, il aura suffi qu’une femme enfoulardée quoique des plus respectables ait pu convaincre de façon très géolocalisée quelques centaines de ses semblables de retirer une journée leurs enfants des écoles, pour que le gouvernement revoie sa copie… Pourquoi ? Parce que ceux-là, voyez-vous, on compte sur leurs voix…
Peut-être…

2 commentaires:

  1. Votre analyse dans les 2 derniers paragraphes me semble (hélas) très pertinente et montre la nullité de ces conseillers tellement cons-pétants: ils avaient oublié le "chrétien de gauche", maintenant espèce échaudée en voie de disparition.
    Encore 2 ans pour qu'ils se mettent à dos le "musulman de gauche".... Et je ne crois pas que ce soit en évitant au nom de la non-stigmatisation d'appeler un chat un chat qu'ils y arriveront, bien au contraire.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  2. Clientélisme et Terra Nova => Parce que ceux-là, voyez-vous, on compte sur leurs voix…

    RépondreSupprimer