"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 29 avril 2015

Le rire du sergent de l’école ménagère…



Quand j’étais (encore relativement) jeune, le SMA, c’était une marque de lait maternisé en poudre qu’on donnait aux nourrissons 1° âge pour qui on avait dû interrompre prématurément l’alimentation déjà démarrée au sein… Mais on en apprend à tous âges. Aujourd’hui, je découvre l’existence du SMA : le "Service Militaire Adapté".
- J’avais entendu parler de "l’EPIDe", "Etablissement Public d’Insertion de la Défense". Il a dix-huit établissements répartis sur le territoire métropolitain (sauf en Corse, il ne faut pas déconner quand-même…) Financé sur les budgets des Ministères de l’Emploi et de la Ville abondés par le Fonds Social Européen, cet EPIDe est placé comme d’hab’ sous une triple tutelle (Ministères de l’Emploi, de la Ville et de la Défense) pour diluer les responsabilités de reporting des résultats… La mission de ses établissements ? - Proposer, dans le cadre d’un projet éducatif global, des parcours d’insertion sociale et professionnelle à des jeunes hommes et jeunes femmes de 18 à 25 ans, sans qualification ni emploi, et cumulant des difficultés sociales ou en risque de marginalisation. Reposant sur le volontariat, le dispositif doit notamment favoriser leur entrée dans la vie active en leur permettant d’acquérir les comportements sociaux de base nécessaires pour vivre au sein d’une communauté de travail. Il y aurait actuellement dans ces structures environ 3.000 volontaires pris en charge et échappant aux statistiques de Pôle-Emploi pour des durées de 6 à 24 mois…
Déjà, je ne voyais pas trop ce que la Défense venait faire là-dedans. Enfin, on se comprend, n’est-ce pas ? Lorsque la divine Ségolène avait parlé en 2007 d’encadrement militaire pour les petits sauvageons, ses amis socialos s’étaient harmonieusement répartis entre railleries et indignation (alors-même que l’EPIDe existait déjà depuis 2005)
- En revanche, le "SMA", j’ignorais que ça existait déjà Outre-Mer pour placer sous encadrement militaire l'insertion professionnelle des jeunes en difficulté. Je découvre d’ailleurs que notre Pédalonaute était allé en août dernier visiter le Bataillon du service militaire adapté de Mayotte… Je néglige trop le suivi des déplacements présidentiels et je m’en excuse.

Donc, François II Pédalonaute s’est rendu lundi dernier dans l’établissement de l’EPIDe d’Alençon, en cortège comme il se doit avec Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et de Myriam El Khomri, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Politique de la Ville. Reprenez votre respiration.
Maipourkpidonc ? Ben pour annoncer solennellement que le "Service Militaire Adapté" sera dorénavant offert aussi aux jeunes de métropole. Oui Madame, oui Monsieur. Trois centres accueilleront dès l’automne prochain quelques centaines de jeunes et quatre autres suivront en 2016 afin d’accueillir un objectif-cible de 1.000 jeunes volontaires…
- Quelle différence avec ceux accueillis par l’Etablissement Public d’Insertion de la Défense ? Ben ceux-là pourront intégrer les "Bataillons du Service Militaire Adapté" dès 17 ans au lieu de 18 et jusqu’à 26 ans au lieu de 25. A part ça, le contenu de la formation est strictement la même : ils auront des cours de remise à niveau, une formation professionnelle liée à des métiers pour lesquels il y a des besoins (principalement dans le BTP et la restauration) D’ailleurs, la presse s’est précipitée pour interroger à ce propose la sous-divine George Pau Langevin dont vous n’ignorez rien (ici). Désormais ministre des Outre-mer après avoir meublé la Réussite éducative, elle a bien déclaré : "Le but, c'est de redonner une seconde chance à un public éloigné de l'emploi"… Car la principale originalité du dispositif, sous le contrôle de formateurs militaires et avec la rigueur s'imposant dans l'armée, ces jeunes vont "apprendre à faire leur lit, à respecter les horaires, les règles de politesse et de vie en collectivité, etc." Je ne sais toujours pas quelle est la nouveauté par rapport aux missions de l’EPIDe, créée, il est vrai sous l’ère Sarko…

- En définitive, il n’y en a pas. La seule raison d’être de cette annonce, en recyclant une vieille idée ridiculisante de Ségolène-l’ex-qui-s’accroche, c’est de permettre au Pédalonaute d’en placer une, de faire du bruit avec sa bouche pour meubler le PAF, de rouler des muscles (est-ce possible ?) devant les électeurs FN et Droite Forte… tout en admettant sans le reconnaître que l’Education Nationale c’est du pipeau…
- L’avantage, c’est que ça devrait donner quelques résultats puisque les intéressés seront des volontaires. Sauf que le vrai problème, ce sont les autres
- Mais on s’en fout. Le Pédalonaute a fait sa com’.
- Quant au nom de la chose, il n’a de Service et de Militaire que… je-ne-sais-pas. FED aurait mieux convenu : Formation Elémentaire Disciplinarisée… Encore que disciplinarisé, on va voir. Seul le mot Adapté semble l’être ; peut-être…  
 - Vigipirate et le Mali attendront les renforts. Les jeunes, eux, n’attendent pas ; l’adjudant de semaine va les border. Peut-être…

Entretiens de sélection à l'EPIDe

2 commentaires:

  1. kobus van cleef29/04/2015 18:53

    le SMA c'était ,lors de mon premier stage d'interne des hôpitaux, le nom des bécannes utilisées par les biologistes pour faire les bilans , biologiques précisément, de débrouillage ( sodium potassium réserve alcaline et toul'merdier)
    on mettait sur les bons ; "SMA" pour pas se faire iech à énumérer , sodium , potassium et toute la lyre
    un nom générique , quoi
    un peu comme on en vient à désigner la chose par sa représentation
    exemple ; "tu veux un nes' ?" pour "tu veux un café instantané?" (et donc par extension un café instantané de la marque nescafé)
    je pense que la notion de service militaire adapté me sera étrangère , le service que j'ai fait ayant été adapté mais pas sur le bon coté

    RépondreSupprimer
  2. bien belle idée que de faire murir nos" adutados "encore en enfance ..SMA:.Sollicitude Marmots Attardés ?j'espère qu'ils auront droit au café au lit , quoique on obtient quelques resultats avec des coups de pieds aux fesses , qui dresseraient certains ...

    RépondreSupprimer