"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 10 août 2015

Poésie à mâcher…


[Republication **]


Merveille du High-Tech, Humanité nouvelle,
La communication abolit les distances.
Plus d’espace entre nous et plus de différences.

La main sur la souris caressant son tapis,
Substitut rassurant à cet Autre de chair
Bien trop imprévisible pour le risque zéro.

Connexion Bluetooth, accouplements factices.
Plus de frissons futiles avec l’écran tactile,
Qu’importe le charnel, il nous reste le clic.

Communication virtuelle, altérité virtuelle,
Conversation virtuelle, copulation virtuelle,
Procréation virtuelle et création virtuelle.

Amour virtuel…

Areuh du vieillard, infantilisme de l’adulte,
Lassitude de l’ado, Alzheimer du nouveau-né.

Retour au ballon rouge sur console Nintendo,
Et retour dans les couches, la tétine à la bouche.
Retour dans l’utérus. Et puis plus d’utérus…

Des ventres libérés remercions la Science.
Gloire au Gender parfait au sperme sans semence.


[** Une divagation d’après boire d’il y a cinq ans]


1 commentaire:

  1. Dans notre monde post-moderne, la location du vagin sera interdite au nom , au nom de quoi d'ailleurs ? Mais la location de l'utérus sera autorisée. Paradoxal, non ?

    RépondreSupprimer