"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 13 juillet 2013

J’adore la Voix du Nord…



En fait, je n’en ai rien à foutre. D’autant que la lecture distraite de la Voix du Nord est liée pour moi à des années passées pour des raisons bestialement alimentaires en des lieux peu accidentés où le soleil dans les cœurs cébien, mais bon. Bref, une tranche de vie qui n’a pas laissé un souvenir impérissable à un alpin aux atavismes méditerranéens pour qui, en culotte courte, le nord de la Durance c’était déjà la Belgique…

Pourtant, il ne fait pas négliger la lecture de la Voix du Nord. Car elle nous apporte (parfois, par inadvertance, par bonté d’âme ou par naïveté bisounoursienne) une de ces petites choses qui éclairent les progrès considérables que nous devons au changement nunc et contribuent à nous rassurer sur l’avenir de la Nation.  
  
S’intéressant à la préparation fébrile du défilé de demain, La Voix du Nord s’esbaudit à l’idée que trois Tourquennois en seront. Ces trois jeunes habitants de Tourcoing compteront parmi la centaine d’engagés volontaires âgés de 16 à 25 ans qui marcheront au pas pour représenter dignement le Service Civique que j’évoquais hier.

Ces trois volontaires du Service Civique ont signé leur engagement il y a cinq mois à… la Mission locale de Tourcoing. Du coup, nous apprend la Voix, "ils marcheront en tête de l’historique procession, volant la vedette à l’inoxydable Patrouille de France" Ils se disent plutôt amusés et je les comprends dans la mesure où ils devront porter "une tenue spécialement dessinée pour l’occasion par la couturière Agnès B. Inspirée à la fois par l’uniforme et par le drapeau tricolore, la tenue n’est rien de moins… qu’un drapeau français conçu comme un vêtement, finalement : chaussures blanches années 50, pantalon bleu, cardigan rouge et blanc et casquette de chef de gare, le costume tient un peu du déguisement et fait marrer les futurs modèles"... Genre Mr Loyal du cirque Pinder, peut-être. On verra demain à la télé. Comme nous le dit la Voix, "Les nouveaux symboles de la République ont eux aussi droit à leur uniforme caricatural."… En tout cas, la facture d’Agnès B. n’est pas concernée par la réduction du coût du défilé dont on nous rabat les oreilles ces jours-ci… Même Samba regrette la tenue initialement prévue avec une simple chemise blanche…
Ah oui ! Nos trois Tourquennois s’appellent Samba Ba, Kamil Brahimi et Dan Dequeeker. Et ils savent causer aux journalistes : Pour eux, "- Avec nous, le 14 Juillet sera plus humain"

Surtout, tous trois "remercient l’État de nous avoir permis de faire le service civique, car ça donne un but aux jeunes sans objectif professionnel, et c’est valorisant."
Et la Voix d’ajouter qu’en les faisant marcher en tête, "le symbole envoyé par l’Élysée est fort et l’initiative s’expose en vitrine de la politique du gouvernement."
Surtout, surtout : "À la fin de leur mission, tous trois postuleront pour des emplois d’avenir."
Et le journalope achève sa péroraison ainsi :

"- Service civique, emplois d’avenir, le circuit républicain commence à fonctionner."

On est rassuré, les enfants… Euh… En matière de circuits, je connaissais ceux de l’ATP, d'un certain nombre de business du spectacle, Holiday on Ice, les tournées Karsenty, etc.  Le circuit républicain, cékoiça ?

[source]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire