"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 20 janvier 2014

Out of Fwance-blabla. Le retour…



Je viens de poser mon sac, de retour de 56 heures d’absence du merdier. Je prends donc connaissance, en vrac, de ce qui s’est passé ce ouiquende ici-bas ; un peu de tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs…

Qu’en retenir ? (un peu en vrac, évidemment)

- Tout d’abord, mon ouiquende. Bien sûr, je ne vous en dirai rien ("vie privée" dit-on) Mais quand-même un truc :
Je me trouvais de passage dans une grande ville de province que je ne nommerai pas mais où, pour des raisons sans intérêt ici, je m’intéresse à distance aux prochaines municipales. De prime abord, mon côté pessimiste* m’a fait me dire : "- Comme d’hab’, la machine à perdre marche plein pot…" Puis, en me penchant d’un peu plus près sur le schmilblick, un sourire serein a éclairé mon visage de vieux Plouc :
Car figurez-vous, une fois n’est pas coutumes, la gauchiasserie locale a fait cette fois-ci l’effort de se doter toute seule comme une grande d’une machine à perdre perso au moins aussi performante que celle de la drouâte locale. Vous vous en foutez mais du coup j’ai repris un whisky…
 
Ensuite, ben il y a les news que j’ai trouvés en rentrant.

- La "Marche pour la vie" a réuni à Paris entre 16 000 (police) et 40 000 (organisateurs) braves gens de Denfert aux Invalides. Bon. Mais ce succès est à relativiser compte tenu des 150 (police) à 200 (organisateurs) citoyennes rassemblées au même moment Place d’Italie pour scander "intégristes hors la loi" et "Dégage réac!". Z’étaient là, notamment, à l’appel du STRASS. Vous connaissez ? C’est le "Syndicat du travail sexuel" C’est important vous savez…

- Descendu avec Valls (forcément) réconforter les Varois les pieds dans l’eau, l’huitre de Matignon a solennellement déclaré : «Chacun est conscient qu’il y a des choses à changer. Dans un espace soumis à des risques, il faut que les règles soient claires» Ça, c’est le signe d’un tournant au moins aussi important que les vœux et la conf’ de presse du Pédalonaute…

- Le Pédalonaute, justement. Le Pwésident-bas en visite officielle en Hollande l’a dit : "- Elle va mieux, elle se repose", oracle du Pédalo… Je soupçonne qu’il en est aussi sûr que de l’inversion de la courbe machin. Surtout après être allé la veille, entre deux scooters hélicos, inaugurer un chrysanthème centre de secours de canton au fin fond de la Corrèze et avoir saisi cette occasion pour déclarer : "- Je ne veux plus qu’il y ait de première dame à l’Elysée."…
On dirait le trépignement capricieux d’un préado qui pique sa crise parce qu’on l’a contrarié et à qui on devrait tirer deux gifles… Non seulement il en rajoute au vaudeville, mais il donne l’image du type mou, faible et sans caractère, incapable d’annoncer carrément en face un choix clair à Maman-qui-lui-fait-peur et le lui fait dire à demi-mot par la cantonade… Et puis de quoi se mêle-t-il en décrétant ça ? S’il veut rester célib’ dans les ors de la Ripoublik en usant occasionnellement de matériel comme Félix-Faure, c’est son problème. Mais pour s’arranger, voudrait-il que ses penchants personnels s’imposent désormais à ses successeurs ? Que ceux-ci s’excusent d’avoir une légitime et la rangent au placard ? Le parfait exemple du bobo égocentré dans le présent sans souci d’avenir pour qui la morale se réduit au légal. Donc, puisque la "1° Dame" n’a aucun statut, saisissons l’occasion pour rendre illégal la tradition, les usages, le respect…  Et pourquoi pas demain le droit d’être Président quand on a fait le choix ridicule et suranné d’être marié…
Ce mec est à jeter.
The french touch...

- Bon, il y a aussi dans les news, un truc que j’adore dans Libé. Mais j’ai faim. On verra peut-être demain.

* Mon côté pessimiste au sens donné un jour par Finkielkraut à ce mot :
"- Un pessimiste, c’est un optimiste qui a des enfants…"

3 commentaires:

  1. kobus van cleef20/01/2014 22:48

    Elle a l'air d'une bonasse, la reine des hollandais, là
    Les vrais hollandais, hein, pas les cocus vronzais !

    RépondreSupprimer
  2. Dîtes moi le grand ne fait il pas une quenelle ou montre t il son poing à notre président dans le cas ou ce dernier voudrait se faire la grande blonde par la face nord.

    RépondreSupprimer
  3. kobus van cleef22/01/2014 22:45

    Il lui propose un fisting ?
    Pourquoi pas, en effet ?

    RépondreSupprimer