"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

vendredi 17 avril 2015

Selfie, Charlie, Apartheid & Paris-ballast…



Bon. Je vais m’absenter trois jours pour une fête de famille dont je ne vous dirai rien mais je ne saurais vous quitter sans relever deux-trois petites choses et, surtout, en vous laissant dans l’ignorance de la dernière de notre Pédalonaute chéri en visite d’Etat chez nos voisins de la Confédération Helvétique :

Bien sûr, votre journal habituel a sûrement rapporté l’anecdote du brave militaire chuiche qui, la chaleur aidant, est tombé en extase dans les pommes devant notre porte-clés nucléaire. En revanche, l’envoyé spécial n’a probablement pas vu – ou voulu voir – la séance de selfies avec le tout-venant à laquelle s’est gentiment prêté Sa Normalitude présidentielle au risque de faire poireauter ses hôtes :
  Je vous laisse légender la photo. Duchnock a dû être très content…
A ce propos (enfin, non), j’ai noté qu’il avait visité le Musée Olympique de Lausanne. Et je me souviens de cette remarque de madame Ploukèm’ : "- C’est le seul musée que je connaisse où ce sont les parents qui attendent les enfants à la sortie…"

Ah oui ! Les petites choses…

- Dans la série "- Ils sont Charlie" :
Manu la Mâchoire dévoile aujourd’hui le contenu de son "plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme". Un truc sûrement vachement novateur dans le répétitif mais que certains attendent semble-t-il avec impatience. En effet, cela a fait dire à Dominique Sopo, Président de SOS Racisme (génuflexion SVP) : "- On peut espérer un retour des financements…"
Il est vrai que le 11 janvier, François II Pédalonaute, au risque de se répéter, avait proclamé la lutte contre le racisme et l'antisémitisme "cause nationale" et annoncé "plus de moyens" pour lutter contre "tout propos de haine"…
Vous remarquerez qu’il s’agit bien de lutter contre les propos… Pour les actes, les attentats et massacres, c’est sans doute l’affaire d’autres chapitres budgétaires ; ne mélangeons pas tout…

- Dans la série "- Tourne à gauche, ça y va direct" :
Le gouvernement a présenté son plan en 20 points pour remédier à "l’apartheid social" dénoncé par Manuel Valls. C’est Sylvia Pinel qui s’occupe du dossier, c’est dire. Ça prévoit notamment la mise en place d’un délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, poste confié comme par hasard à l’ex-ministre PS remercié  Thierry Repentin ; faut bien qu’il vive. L’essentiel du dispositif consistera à donner aux préfets des pouvoirs exorbitants pour se substituer aux élus locaux et imposer aux communes la construction de logements sociaux dans les quartiers où il n’y en a pas ou peu.
Putain ! Ils n’ont encore rien compris ! Les classes dirigeantes s’escriment depuis vingt ans à vouloir imposer aux masses populaires une "mixité" dont elles-mêmes s’exonèrent en jouant sur le prix du foncier et le contournement de la carte scolaire. Et ça ne marche pas ! Il suffit de lire Christophe Guilly et ils l’ont forcément lu. Donc ils savent que ça ne marchera pas mais ils y vont quand même. Ils n’y a qu’une seule explication : Ça leur permettra de stigmatiser les souchiens pour leur manque de civisme républicain !

- Dans la série "- Livre d’images, Paris-plage & Bondy-Blog" :
Les bobos vont adorer. Entre 23h30 et 5h30 dans la nuit du 11 au 12 juillet prochain, la Gare du Nord à Paris se transformera en boîte de nuit géante pour accueillir près de 3000 personnes. Entièrement privatisée pour une nuit, la plus grande gare d'Europe accueillera plusieurs DJ célèbres. Aucun train n'arrivera sur certaines voies et une piste de danse fera face aux quais 1 à 14. Et ce sera une soirée silencieuse ! En effet, chacun portera un casque d'écoute distribué à l'entrée pour pouvoir profiter de la musique…
Enfoncé Delanoë avec ses bacs à sable et ses nuits blanches ! Avec un spot pareil, this place to be, la mère Idalgo est sûre d’être réélue en 2020…

Prions…


2 commentaires:

  1. Bon..trois jours d'absence de vos precieux billets alors Plouc'em. .ça ira pour cette fois! :-)
    Je pensais a "minables"pour la lègende.
    Dominique.

    RépondreSupprimer
  2. "Entre 23h30 et 5h30 dans la nuit du 11 au 12 juillet prochain, la Gare du Nord à Paris se transformera en boîte de nuit géante pour accueillir près de 3000 personnes."

    Mouhahaha...Je suis content de ne pas bosser cette nuit !
    D'habitude les proies passent par ce coupe gorge car obligées; mais la techno comme appeau à gibier : Fallait y penser.
    Sont fort quand même...
    A.g.

    RépondreSupprimer