"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 29 juin 2015

Laïcité, j’écris ton nom !



Pas trop le temps ces jours-ci de dire tout ce que j’aurais à dire de nos braves dirigeants et merdias quant à leur façon de traiter les suites de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier et d’évoquer son exécutant… Ne croyez pas que je m’en désintéresse…

Parlons donc d’autre chose (toujours de la même chose en fait…) :

Forte de sa connaissance et de son expérience du "terrain", l’Association des Maires de France vient d’élaborer une série de recommandations et de propositions, concrètes et de bon sens, formulées par des édiles "au contact" pour répondre aux situations auxquelles ils sont quotidiennement confrontés. Et ils en appellent évidemment à l’Etat pour qu’il assume ses responsabilités. Et quand je dis ses "responsabilités", il s’agit moins de leur donner "plus de moyens" – antienne connue – mais plutôt de leur "laisser les moyens" en concrétisant effectivement dans le droit le discours officiel sans rester dans le flou juridique et sémantique sinon artistique qui permet aux contrevenants de rentrer par la fenêtre…

Les principales propositions et recommandations aux maires portent notamment, sur les crèches et la politique en faveur de la petite enfance ; la restauration scolaire ; l’encadrement des activités périscolaires et extra-scolaires ; l’égalité filles-garçons ; l’homogénéité des tenues dans les écoles ; les activités sportives et culturelles ; la neutralité des élus, des agents publics, des bâtiments publics ; les cérémonies républicaines et le protocole ; les lieux de culte et de sépulture ; et… les subventions des associations…
Toutes ces recommandations sans exception ne visent qu’une chose : endiguer la déferlante des Communautarismes ; et, n’ayons pas peur des mots, d’un certain communautarisme…
Mais, comme toute vérité n’est plus bonne à dire, toussa est proposé au titre d’une "Exemplarité sans faille en matière de respect de la laïcité".
Emanant de l’AMF regroupant tous les maires de France, toutes sensibilités politiques confondues, avec Baroin comme Président et André Laignel comme 1° vice-président, on comprend qu’il faille faire attention aux mots…

Au demeurant, ce qui se lit entre les lignes des diverses propositions faites par ces gens ne fait aucun doute : C’est l’Islam le problème. Pas l’Islamisme, pas même l’Islam radical, non ; c’est l’Islam tout court…
Ils sont manifestement tous d’accord là-dessus. C’est nouveau et de bon augure…

Pourtant, les mandarins de l’AMF, d’habitudes si prompts à prendre la lumière devant un micro, ne se sont guère mouillés dans ce dossier. François Baroin s’est même dépêché de mettre un bémol sur le menu unique des cantines…
Ils ont donc laissé un x° vice-président présenter à la presse cet ensemble de mesures nécessaires pour promouvoir la laïcité. Celui-ci, Patrick Molinoz, un radical-de-gauche, a illustré son exposé en prenant pour exemple les joueurs de football de tous niveaux dont tant de communes subventionnent les équipes.

Et pour en dire quoi, je vous le demande ?

Pour citer comme contraire à la laïcité le comportement d’un joueur qui… se signe sur le terrain…

On n’est pas encore rendu…


2 commentaires:

  1. " On n’est pas encore rendu…"
    "C'est ben vrai cha" Jeanne Marie Le Calvé, dite La Mère Denis. :-)

    Ils comptent aussi interdire le signe de croix au soldat qui monte à l'assaut ? (voir de nombreux témoignages de poilus).
    Finalement puisque beaucoup (dont certains sont électeurs) ont tendance à être légèrement revendicatifs et ostensibles quant à leur façon de s'habiller, d'habiller leurs femmes et filles, de suivre des régimes (alimentaires et politiques) essayons de canaliser (quitte à emm... un peu plus les chrétiens et les juifs).
    Le vrai courage serait de déclarer que la république est laïque, qu'elle accepte au nom de la tradition historique les manifestations publiques religieuses chrétiennes et hébraïques, mais pas des "nouvelles religions" qui sont priées (c'est le cas de le dire) de rester dans la sphère privée, Ce serait déjà un régime beaucoup plus favorable que celui en vigueur dans beaucoup de pays; lorsqu'ils en seront au niveau de notre loi de 1905 on reverra notre position.
    God bless you, le Plouc.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu le communiqué de l'AMF.
    C'est curieux, ils ne parlent pas de l'entretien des lieux existants et dont la charge incombe aux municipalités.
    C'est pour ne pas fâcher la maire de Paris (et quelques autres) ?
    Droopyx

    RépondreSupprimer