"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 2 mars 2016

Grosse fatigue…



- Notre-Dame-des-Landes : Les procédures de déclaration d’utilité publique sont validées depuis belle lurette ; le grand tour de tous les détours d’appels au secours auprès des juges-qui-sont-indépendants est bouclé ; les ultimes recours sont épuisés. Autorité de la chose jugée en "Etat de dwouât". Alors quoi ?
Ben, en s’assoyant en loucedé sur la loi, on va voir si on ne pourrait pas tacher moyen de consulter par référendum les riverains présumés sur un périmètre restant à définir – quelque chose à composer entre le Grand-Nantes et le Grand-Ouest, va savoir… Toussa, évidemment, pour reculer encore et encore  l’échéance où c’est qu’il va bien falloir décider d’une façon ou d’une autre d’enterrer le projet.  
Parce que, hein, on ne va pas tirer à balles réelles sur les zadistes, ces chers petits…

- Le projet de loi sur le travail : La présentation du projet, annoncé torché, bouclé, prêt à être soumis si nécessaire au 49-3, est repoussée de quinze jours. C’est que, voyez-vous, il n’est en fait encore qu’une ébauche. On vient juste de s’en rendre compte. Il faut l’amender et l’améliorer. On va donc réunir un séminaire ad-hoc judicieusement composé principalement de députés PS pour y travailler. Un "groupe de parole" quoi ! Il va vous toiletter ça que-je-vous-dis-pas !
Bref, c’est fini. Rassurez-vous, au final on la votera cette loi. Il n’y aura rien dedans et elle ne changera rien à l’existant mais on aura eu l’air de faire quelque chose, cébien...

- L’obsolescence programmée des centrales nucléaires : Tiens ! On découvre juste maintenant que leur date de péremption peut sans problème être rallongée de dix ans. Les "experts" semblaient déjà être d’accord là-dessus avant 2012 mais ne le dites pas. Les écolos ne moufteront pas vu que les fauteuils ministériels sont confortables et que, surtout, on réalise enfin, comme par hasard, que le maintien de ces centrales sera indispensable pour respecter les engagements de réduction de CO² pris à la COP21…
A part ça et comme par hasard, ce matin, le canton de Genève (CH), a porté plainte "pour mise en danger d'autrui et pollution des eaux" contre notre centrale nucléaire du Bugey située à 70 km à vol d’oiseau de la ville. Comme par hasard, aussi, c’est Corinne Lepage au juteux cabinet qui est leur avocate…

- La loi sur la biodiversité : Un amendement gouvernemental apportait quelques modifications dans la formulation du principe de "préjudice écologique". Quelques sauts d’humeur de certains plus tard, notre Ségolène, ministre de l’écologie et autres trucs, a assuré ce matin qu’il était bien évidemment retiré. C’est un petit bijou d’apprendre de sa bouche qu’il avait été "déposé un peu trop précipitamment par les services qui ont cru bien faire"… Et elle a éprouvé le besoin de préciser que lesdits services en cause "n'étaient pas les services de Mme Barbara Pompili", la secrétaire d'Etat à la Biodiversité en charge du dossier... C’est qui alors qui fait quoi dans ce bordel ? Qui relit ? Et qui signe ?

Il paraît que Mme Myriam El Khomri, le la ministre du chômage travail, a eu besoin de prendre un peu de repos…
D’autres devraient y songer aussi. Définitivement…

1 commentaire:

  1. El Konnery sait ce que sait maintenant de travailler, beaucoup de fatigue

    RépondreSupprimer