"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

"Il y a deux aristocraties : celle du haut et celle du bas. Entre les deux, il y a nous, qui faisons la force de la France.

vendredi 9 mars 2018

Monologues de ces dames




Les émotions esthétiques que procurent la journée internationale des droits des femmes sont pour moi une source inépuisable de ravissement. 

« Ministre de la République Française récitant et mimant les "Monologues du vagin" sur les planches du théâtre Bobino devant mille invités enthousiastes »

"Les monologues du vagin" est une pièce d’une dramaturge et féministe américaine. Pièce, dit-on, à succès mondial créée il y a environ 20 ans à Broadway et traduite dans une cinquantaine de langues. Basée sur des témoignages de femmes de tous âges et conditions du monde entier, elle aborde le viol, l’accouchement, l’excision, la prostitution, le changement de sexe, la maternité, l’orgasme féminin…

Par chance, il nous en a été présenté la lecture mercredi au théâtre Bobino grâce aux bontés du proprio, un producteur qui fut très actif dans la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron.

Trois comédiennes bien connues ont assuré le dit du spectacle et la présence sur scène :
- Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes,
- Roselyne Bachelot, ex ministres des riches heures sarkozystes,
- Myriam El Khomri, ex ministre du travail et-de-toutes-ces-sortes-de-choses,
devant un parterre enthousiaste de mille invités comme-on-les-imagine.

Et hier jeudi, on a remis ça, même lieu, même heure, avec d’autres comédiennes (Muriel Robin, Carole Bouquet et une 3° dans le nom m’échappe) vu que, hein, Marlène a quand même d’autres choses à faire…

Je ne sais trop comment commenter la contribution bénévole des trois premières artistes citées, surtout de celle dont nous payons à temps plein pour une mission en responsabilité qui n’est pas que de communication, de sensibilisation et de conscientisation Je m’abstiendrai donc.

En revanche, je m’interroge : - Comment les journalistes de l’Express peuvent-ils se permettre de prétendre que ces trois comédiennes sont des débutantes ??

PS : Le récitant de "Pierre et le loup" dans les salons de l’Elysée serait-il aussi un débutant ? 



8 commentaires:

  1. Est-ce qu'elles montrent leurs vagins aussi pour mieux expliquer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'sais pas, j'étais pas invité.

      Supprimer
    2. kobus van cleef12/03/2018 20:53

      quel dommage!
      moi , j'aurais insisté pour rentrer dans la salle
      en prétendant être critique littéraire , par exemple
      ou médecin de théâtre
      ou le pompier de service

      Supprimer
  2. On vit vraiment une époque formidable. Que du bonheur !
    Et dire qu'il y en a qui se préoccupent encore du chômage, des déficits, de l'insécurité, de l'invasion, des impôts, que sais-je encore ? Faut l'faire !

    RépondreSupprimer
  3. "Monologue" et "vagin" dans la même phrase, on frôle le pléonasme ^^

    RépondreSupprimer
  4. @PloucEmissaire: Ces dames ont elles déjà ouvert la bouche pour autre chose qu'un monologue?
    #BalanceTaBlaguePourrie

    RépondreSupprimer