"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

samedi 5 mai 2012

50,2 versus 49,8…


Non ! Ce n’est pas un "sondage". Je n’ai pas envie de tomber sous les coups de la loi en divulguant en ce jour de réflexion, quoi que ce soit d’autre que mon opinion sans préciser qui fera quoi. Opinion dont je fais part in-extrémis à mes quelques lecteurs comme si nous étions dans mon salon. Salon où je suppose avoir encore le droit d’exprimer mon opinion sans devoir le faire en chuchotant après avoir tiré les rideaux et baissé l’abat-jour, précautions que je me souviens avoir pris souvent mais dans des circonstances plus plaisantes… Une opinion ? Disons plutôt un pari.

Pari que je fais au vu du "trend" des dernières batteries de sondages légalement publiées car il va dans les sens de travaux d’analyse effectués entre les deux tours par certains spécialistes ne s’étant jusqu’alors guère trompés. Travaux dont les conclusions ont été rendues publics et consultables bien avant l’heure fatidique d’hier soir minuit par qui prend la peine de chercher un peu…

Bref, je prends le pari sur la médiane de l’hypothèse. Si je perds (disons un écart plus large que 50,7 – 49,3…) j’en serai quitte pour payer mon café comme d’habitude. Si je gagne, ce sera mon meuble-bar qui m’offrira un verre de Highland Park. Mais ça dépendra du vainqueur… Si c’est l’un, il me servira un 12 ans d’âge, si c’est l’autre ce sera un 18 ans d’âge (il m’en reste un peu…)

De toute façon, toussa est sans importance car le pari aura une suite. Que je perde ou que je gagne sur mon hypothèse de score carrément hors de la fourchette attendue, le résultat sera le même :
Si c’est l’un, sa victoire sera annoncée "totale"  et la défaite de l’autre "minable et méritée"
Si c’est l’autre, sa victoire sera "étriquée, nauséabondement acquise" et la défaite de l’un qualifiée de "quasi victoire"…

Et les journalopes n’auront sans doute pas tort. Car au mois de juin, si c’est l’autre, je vois venir une belle… cohabitation.     

3 commentaires:

  1. précautions que je me souviens avoir pris souvent mais dans des circonstances plus plaisantes

    Lorsque vous écoutiez radio-Londres?

    Désolé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je n'avais pas pensé à ça^^
      Soyez un peu aimable avec les vieux croûtons comme moi ; laissez-leur un peu leurs illusions...

      Supprimer
  2. kobus van cleef06/05/2012 17:47

    ça va chier.....l'antisarkozysme qui se donnait à voir ( pour parler comme sur vronze cul ) "à gilet déboutonné" ( pour parler comme dans les bouquins bien écrits, mais , corolaire , mal lus )ne pourra pas avoir son pendant , c'est à dire un antitulipisme désinhibé

    une chape de plomb idéologique pèsera sur l'humour bête et méchant

    on pourra même pas invoquer les origines idéologiques du socialisme sans se faire tancer d'importance
    on pourra même pas dire "radio paris ment"

    enfin, tant qu'on peut le penser....

    RépondreSupprimer