"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 21 janvier 2015

Plus personne n’est à l’abri !



C’est sûrement ça l’avènement du vivrensemble™. Bon, nous nous savions ne pas l’être. Mais l’idée que d’autres l’étaient contribuait à notre sérénité : ça entretenait nos humeurs, donnait matière à des billets de blog et permettait au moins de nourrir notre ressentiment. C’était déjà ça…

Ben non ; nul n’échappe à la vigilance citoyenne :

Vous vous doutez que je n’éprouve aucune sympathie particulière pour le dénommé Arno Klarsfeld, judéo-bobo magnifique fort introduit et très couru dans certains Landerneau que le monde nous envie.

Au demeurant, j’apprends que ce guignol vient de recevoir ceci en vue d'une "mise en examen" :

cliquez sur l'image pour agrandir
 

C’est signé par une dénommée Ariane Douniol,  juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Nanterre que l’on suppose un peu désœuvré (le Tribunal pas la dame)
Accordons à la dame qu’elle est tenue d’instruire dès lors que le Procureur a estimé devoir donner suite à l’affaire et lui a transmis un réquisitoire introductif qu’il a dû prendre la peine de pondre.
Il aurait pu classer la plainte et passer à autre chose de plus important. C’était son droit et son indépendance. Classer une plainte, c’est de la routine, surtout quand il ne s’agit que de celles d’acurabas lambda mineurs mais leucodermes s’étant fait dépouiller dans un train (surtout par un type libéré la veille des Baumettes qui, ne prenant pas le dessus dans la castagne, vous lacrymogénise à bout portant dans les yeux, exemple d’un de mes fils il y a bien vingt ans déjà…) Là, on classe. C’est vrai qu’un Procureur a pour mission d’agir pour une Justice d’opportunité

Notre guignol Klarsfeldien a donc osé dire dans le poste : "- Non la France n’est pas antisémite, il y a le noyau dur de l’extrême droite qui l’est vigoureusement, une partie de l’ultra gauche et les islamistes, et une partie des jeunes de banlieue." Rendez-vous compte !
Aussi sec, un quidam qui serait âgé de 37 ans se présentant à la police comme étant un "jeune de banlieue" aurait porté plainte, s’estimant gravement insulté dans son honneur.

Le fait incriminé remonte au 9  janvier 2014. Dès le mois de mars, c’est-à-dire quasiment séance tenante si on considère le probable encombrement de son cabinet, le Procureur a décidé de poursuivre…
Mais si la pauvre Ariane se trouve aujourd’hui en première ligne, on ignore le nom de ce Procureur que j’aurais bien voulu retenir…
Et voilà qu’un an après, comme par hasard, peut-être avec un petit coup de pouce de la Providence suite à une récente neuvaine à Saint Padamalgam, le dossier est arrivé au-dessus de la pile d’Ariane…

Notons qu’en sa "forme ordinaire", la diffamation publique est passible d’une amende de 12 000 €.
Mais si on lui trouve des motifs racistes (ou sexistes, homophobes ou contre des handicapés) à l'égard d'une personne désignée ou d'un groupe, d’une communauté, (les "jeunes de banlieue" par exemple...), on peut morfler jusqu’à 1 an de prison et 45 000 € d'amende…

C’est le problème d’Arno, l’éternel problème de l’arroseur arrosé…

Il n’empêche. La néo-sensibilité qui prévaut de nos jours m’interroge :

La "marche républicaine" de l’autre jour n’aurait-elle pas dû être interdite ?

Ne risquait-elle pas de porter atteinte à la considération due à certains ?
Et, de ce fait, ne risquait-elle pas de provoquer un "trouble à l’ordre public" ?


11 commentaires:

  1. D'un côté, je trouve ça complètement surréaliste.
    De l'autre, je trouve ça tellement marrant !
    La dame doit ignorer qu'il est membre du Conseil d'état. Elle va gicler...

    J'espère qu'il attendra dans le couloir à côté de Dieudo.
    J'espère que quelqu'un a pensé à organiser la rencontre !
    Prions...

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas, la manifestation de Riposte Laïque a été interdite, elle.
    Au lendemain de la grande manip pour la liberté d'expression.
    Qu'est-ce qu'on se marre !

    Et là, grolard est en train de pérorer sur "l'enseignement laïc" sic des religions.
    Il imagine qu'un prof va pouvoir enseigner le judaïsme et le catholicisme dans les collèges du 93 et d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que la contre-manif (justifiant aux yeux de Boucault l'interdiction pour "risque de désordre public n'a pas été interdite. Et faut voir ses affiches...

      Supprimer
    2. Chaque manif de notre camp a sa contre manif annoncée.
      Et donc risque d'atteinte à l'ordre public d'où interdiction ^^.
      C'est très bien rodé.
      Autant dire que toute manif ou marche ou apéro ou rassemblement de notre camp est interdit.
      Au nom de Sainte Liberté d'expression.

      Supprimer
  3. Donc le "jeune" de 37 ans - à tout le moins son avocat - va devoir prouver qu'AUCUN jeune de banlieue n'est anti-sémite?
    Il est vrai que connaître le nom du procureur eut été pour le moins intéressant. Voire même instructif
    . Ou encore hélas guère surprenant

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. baveux du "jeune" en question n’aura besoin de rien prouver du tout. Le Procureur a pondu une réquisition, donc il va requérir… en disposant des moyens fournis par les contribuables pour monter et argumenter son dossier. Le baveux ne sera que partie civile pour enfoncer le clou derrière et réclamer des dommages et intérêts. Honoraires avancés par vous et moi au titre de l’aide judiciaire…

      Supprimer
    2. Ceci dit, j'ai peut-être écrit un peu vite. Je devrais le savoir pourtant : je vais connaitre les joies de la célébrissime XVIIème chambre correctionnelle du tribunal de Paris, en temps que "prévenu des chefs de diffamation". Oui, oui il existe des chatouilleux de leur réputation quand on écrit des commentaires sur des blogs à diffusion quasi-confidentielle.
      En l'espèce des poursuites pour diffamation, le proc' comme le juge d'instruction sont tenus de poursuivre : c'est le juge du siège qui tranchera la réalité de l'infraction. C'est ce que m'avait expliqué le juge d'instruction qui m'a mis en examen. Le juge d'instruction se contente de vérifier que la personne incriminée est bien celle qui a prononcée ou écrit les mots "offensants";
      Madame le Juge demandera donc : - "avez-vous bien prononcé ces paroles?"
      Arno Klarsfeld : - "oui madame la juge" (il peut difficilement dire non : je crois que c'était lors d'une émission de radio, il doit y avoir des enregistrements)
      madame le Juge : - "je me dois de vous mettre en examen des chefs de diffamation"
      Signature de l'acte de procédure.
      Durée totale : 4 minutes 30 de l'entrée à la sortie du cabinet du Juge.
      3 mn 30 en été : il n'y a pas de manteau à enlever / remettre.
      Instruction bouclée dans 6 mois (quatre + 2 après la dernière mise en examen des personnes convoquées)
      Citation à comparaitre, audience de fixation 6 à 9 mois après la fin de l'instruction, audience de jugement 10 à 15 mois après l'audience de fixation,
      mise en délibéré 2 à 3 mois

      Voili voilou...

      Moi, je fais CON-FI-AN-CE à la justice de mon pays.

      Popeye

      Supprimer
    3. Je continue : en revanche le proc' aurait peut-être pu s'intéresser à la recevabilité de la plainte. Le plaignant est-il bien un "jeune de banlieue", et donc intéressé à porter plainte?

      Popeye

      Supprimer
  4. Manœuvre électorale du PS ?

    http://www.medias-presse.info/la-convocation-darno-klarsfeld-est-elle-une-manoeuvre-electorale-du-ps/23783

    La manipulation bat son plein !

    Lebreton

    RépondreSupprimer
  5. la convocation fait référence à une loi du 29 juillet 1988, or je ne trouve pas trace de cette loi, qu'est ce que ça veut dire ?.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ?? effectivement ; je n'avais-pas remarqué. Il doit s'agir de la loi du 29 juillet... 1881 sur la liberté de la presse et la main au clavier a fourchu... Faudrait aller voir l'article et l'alinéa mais j'ai la flemme...
      En tout cas, cette "erreur formelle" ne vaudrait-elle pas nullité de la procédure ? ^^

      Supprimer