"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

jeudi 19 mars 2015

Milieu de semaine ordinaire en Frankistan…



- Au réveil, fond musical ininterrompu et plutôt lancinant, le truc à faciliter les pannes d’oreiller. Pas besoin de s’interroger longtemps ni d’attendre une heure le disque enregistré : C’est la grève à Radio-France. Ça nous fait des vacances…

- Heureusement qu’il y a eu hier le massacre de Tunis. Ça a permis de meubler les infos en continu et toutes les émissions de pseudo-débats hier soir à la télé. Ça a permis à ces braves gens de tirer à la ligne en encensant la Tunisie, un pays exemplaire qui est comme nous, une démocratie, toussa 
Surtout, ça a passé au second plan la dramaturgie contre le Effhaîne, ce qui nous a aussi fait des vacances…

- Bonne occase aussi de mettre une sourdine les débats au Parlement sur le projet de loi santé. Suffit de savoir que les médecins généralistes sont contre le tiers-payant et que cépabien… Le reste va-de-soi, n’est-ce pas ? Car il n’y a pas que les amis des animaux sauvages que j’évoquais mardi dernier qui cherchent à profiter de la Biodiversité pour glisser des cavaliers législatifs. Les amis de la mort, aussi, savent profiter de la… Santé.
C’est ainsi que la nuit dernière, entre deux portes et deux somnolences, les élus PS et consort ont fait ajouter en commission un amendement qui supprime le délai de réflexion de sept jours imposé aux femmes souhaitant bénéficier d’une IVG. Un tour de passe-passe de trois lignes qui change complètement ce qui restait de l’esprit de la loi Veil, sans vrai débat à deux heures du mat’…
Au cours de la même séance, en revanche, un autre amendement mortifère a été retiré du texte. Dans un but de simplification, au motif que c’était redondant avec la  clause de conscience générale s'appliquant à tous les actes médicaux prévus au Code de la santé publique, celui-ci supprimait la clause de conscience permettant aux médecins de refuser de pratiquer une IVG. Tout simplement…
Et retiré pourquoi, je vous le demande ? Non pas en raison d’une opposition sur le fond de la majorité de la commission, mais à la demande de la Ministre pour ne pas "ranimer des débats symboliques dans un contexte de tensions sur un certain nombre de sujets de société"…

- Mais ce n’est pas à l’euthanasie prénatale que pensait le Pédalonaute en répondant à une interview qui sera dans les kiosques demain quand il a dit :
«Voilà ce qui vous change, la mort habite la fonction présidentielle

Car le Pédalonaute s’est confié, s’est confessé, dans le n°2 d’un nouveau bimensuel, "Society" qui se donne pour ambition de dépasser les tirages (en berne) de L'Obs, de L'Express et du Point. Un magazine qui ne mégote pas sur l’investissement publicitaire et aborde des thèmes aussi variés que la vente de drogue sur Internet, les coulisses de l'application de rencontres Tinder ou une croisière pour les fans de heavy metal…  Donc le bon François s’est déboutonné auprès de ces braves gens pour améliorer son image.  Bon. Que leur a-t-il dit ? Notamment ceci :

« Les conditions économiques s'améliorent (...) alors, si j'arrive à faire passer l'idée que ça va mieux, ça ira encore mieux… »


8 commentaires:

  1. «Voilà ce qui vous change, la mort habite la fonction présidentielle.»
    Mais qu'est-ce que ça veut dire?
    J'aimerais effectivement qu'il nous fasse enfin plaisir et tombe raide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faisait référence aux condoléances, aux obsèques, à la consolation des familles, aux chapelles ardentes, aux soldats tués au Mali, aux Charlies ; à toutes ces obligations qui lui pourrissent la vie et qui la pourriront de + en +...

      Supprimer
  2. kobus van cleef19/03/2015 21:57

    Ha pour moi, pas de clause de conscience pour le refus de l'IVG
    Aucune
    Je suis tout simplement incapable
    Bien que très manuel, c'est un des seuls gestes que je n'ai jamais fait
    Si un ministricule quelconque veut me renvoyer à l'école..... faudra d'abord qu'il paye l'inscription, l'uniforme et les cahiers.....

    RépondreSupprimer
  3. Tiens , marrant, on est quasi en phase :)

    RépondreSupprimer
  4. Pincez-moi ! La revue Society existe bel et bien ? J'ai cru a un photo-montage caricatural pour illustrer le bienfaiteur de la France...

    RépondreSupprimer
  5. kobus van cleef21/03/2015 16:08

    Ça ressemble effectivement à une couv' du cigibi dimanche

    RépondreSupprimer