"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

lundi 9 mars 2015

Transferts de populations…



C’est maintenant acté…

Nouveau Laval, Manu la Mâchoire abat ses cartes :

Si la preuve n’était pas encore avérée pour une multitude de bisounours naïfs, il nous en donne une de plus avec un rictus ricanant sur le maxillaire pour se retenir de rigoler tant il sait que ça ne sert à rien et que les aveugles ne verront rien.
Preuve de quoi ? – De ses objectifs et du programme du gouvernement…

Disons les choses crûment : Tout ce qu’il fait annonce désormais, et singulièrement, depuis mi-janvier, depuis cette pantalonnade de l’Esprit du 11 janvier, montre bien qu’il a tout compris et qu’il en tire les conséquences. On peut désormais résumer en trois phrases le constat et l’objectif qu’il propose au pays :

- L’ennemi a déjà gagné et le pays est d’ores et déjà envahi de fait.
- Il n’y a plus de résistance possible et plus rien à faire.
- Il nous ne nous reste donc qu’une ardente obligation :
Que ça se passe le moins mal possible…

Bien sûr, on va continuer à se servir jusqu’à plus soif de la Madelon d’Hénin-Beaumont et de son "Effhaine" pour espérer détourner les bouseux autochtones de ce qu’on leur fait vivre et de ce qui les attend. Un peu comme quand on se servait des "terroristes de Londres" et de la "Croisade contre le bolchévisme" sous Vichy…C‘est réchauffé mais la méthode est toujours (?) gagnante…

Mais passons aux choses sérieuses : La remise en selle de l’expression que l’on croyait datée et géo-localisée "Apartheid" n’est pas neutre. Vous allez voir que l’on va la décliner dans tous les domaines. Comme Vichy martelait que "la terre ne ment pas" pour imposer l’Etat Français sous la botte allemande, la chasse à l’apartheid sous toutes ses formes sera l’horizon indépassable imposé à tous sous la bienveillante tutelle des communautés que l’on n’ose même plus qualifier de minorités visibles

Même la lutte contre un terrorisme qu’on ne saurait identifier des actes terroristes par des isolés-perturbés passe par enchantement au second plan derrière la lutte contre l’apartheid ! (quant à la lutte contre le chômage, cékoiça ?)

Pour répondre au défi de l’Islam radical * [*je précise sur les conseils de mon avocat] et pour reconquérir les territoires envahis, rendre à la République les zones de non droit, désenclaver les quawtiers, Manu la Mâchoire vient dont de nous sortir un Plan de soixante mesures visant à développer la mixité sociale pour lutter contre «l'apartheid social» dans les quartiers. Que c’est beau !

Comment résumer ? Ce n’est pas, comme certaines critiques superficielles pourraient le faire penser, ce qu’on appelle un inventaire à la Prévert. En effet, toutes les "mesures" annoncées sont parfaitement cohérentes entre elles et convergent vers les mêmes objectifs.

- Qu’il s’agisse, au chapitre Logement, d’instituer une modulation des loyers de logements sociaux en fonction des revenus (déclarés) du locataire pour "faciliter l’accès des plus pauvres aux quartiers favorisés".
- Au chapitre Education, d’élaborer des offres de formation courte spécifiques pour les quartiers sensibles ou d’ajouter encore 100 millions d'euros de subventions aux assocs’ culturelles et sportives intervenant dans les mêmes quartiers.
- Au chapitre Sécurité (!) de généraliser à toutes les zones de sécurité prioritaires le "pack deuxième chance" qui prévoit notamment un "dispositif d'accompagnement individuel" à destination des "jeunes sans emploi ni formation".
- Au chapitre Lutte contre les discriminations, de mettre en place un testing systématique pour faire la chasse aux recruteurs qui-discriminent-que-cépabien,
C’est certes toujours la même politique "de la ville" ayant échouée depuis trente ans, mais cela traduit une accélération, une intensification de la volonté de plaire à l’occupant aux communautés, de satisfaire toutes leurs exigences en les devançant même ; et de faire en sorte que la loi et la police leur apportent toute la collaboration nécessaire…   

Mais surtout, une nouvelle carte scolaire va être élaborée pour imposer la mixité sociale™ prélude au métissage obligatoire et une nouvelle carte du territoire se dessine en fixant des quotas contraignants : les plus… démunis des bénéficiaires du droit au logement™ devront être orientés ailleurs que dans les 1500 quartiers prioritaires et les préfets y tiendront la main…

L’invasion de la Zone Libre avait été décidée par le Haut état-major de la Wehrmacht face à la menace de débarquement des Alliés en Afrique du nord.
Aujourd’hui, c’est Vichy Paris soi-même qui ouvre les portes à la menace sans même qu’on le lui demande. Mais les yachts ne se saborderont pas en rade de Cannes ; eux et leurs propriétaires peuvent aller mouiller ailleurs…  

Mais le Français-de-souche lambda ("comme on dit") ?



Epuration ethnique autorisée et oubliée :
1945-1948 - Entre 13 et 15 millions "d’Allemands ethniques" expulsés de leurs pays natals et déportés vers l’Allemagne résiduelle au prix de 500.000 morts en route…


2 commentaires:

  1. Qu'est-ce que l'Allemagne résiduelle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben l'Allemagne d'aujourd'hui (RFA+ex RDA) c a d amputée de la Silésie, la Poméranie, la Prusse orientale... La totalité des Allemands de ces territoires + tous les Volksdeutsche (ethniquement Allemands) d'Europe centrale et orientale jusque sur la Volga ont été déportés, expédiés à pied sur les routes vers l'Allemagne "résiduelle"...
      A l'époque les "épurations ethniques" se portaient bien.

      Supprimer