"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 29 septembre 2015

"L’édile saute sur la noce"…



Hier, c’était un clown qui sautait en parachute pour se faire voir. Aujourd’hui c’est quand même plus sérieux.

Samedi dernier Christian Estrosi soi-même était de corvée de mariage dans sa bonne mairie de Nice (Je dis de corvée parce que c’en est vraiment une dans les grandes villes) Eh bien figurez-vous qu’il a refusé de marier un couple (hétéro, je précise). Et cela au motif que les intéressés, familles et invités, étaient trop bruyants et n’avaient pas respecté la charte de bonne conduite imposée depuis plus de trois ans par arrêté municipal dans mon douar d’origine. Ces documents, notamment, demandent aux futurs époux et à leurs invités d’avoir une attitude calme et respectueuse, de se conformer au code de la route et… interdisent d’exhiber des drapeaux étrangers lors de la cérémonie nuptiale…

P’tain ! C’qu’il est chiant le mec ! Mais rassurez-vous : Les futurs époux ont bien voulu s'excuser et le maire a consenti à leur donner rendez-vous le lendemain (le dimanche !) pour sceller leur union "à condition qu'aucun trouble ne soit signalé"

Faut dire que le futur et sa bande de potes sont arrivés à la mairie avec près de 50 minutes de retard. Faut dire aussi que la police municipale avait constaté dans le "cortège" un nombre non précisé de défauts de port du casque, de contre-sens, d’entraves à la circulation, d’excès de vitesse, de conduites sur les trottoirs, etc. Et deux des invités à la noce avaient été placés en garde à vue pour mise en danger de la vie d'autrui…

Les critiques n’ont pas manqué. Mouna, une sœur de la mariée, s’est longuement épanchée auprès du pisse-copie de Nice-Matin : "- On nous a fait attendre plusieurs heures, derrière des barrières, surveillés par des policiers avec des matraques et des armes. Les parents de la mariée n'ont pas été autorisés à entrer dans la cour de la mairie. On a été escorté par une dizaine de voitures de police et cinq ou six motos. Des invités ont été menottés. Pourtant, le Code de la route a été respecté et aucun drapeau étranger n'a été sorti. Il n'y a pas eu d'insultes. Aucun feu rouge n'a été grillé mais simplement franchi à l'orange. Ma sœur est en pleurs."

Bref, pourquoi avoir relevé cet anecdote dans une rubrique "Les Républicains font le spectacle" ?

- D’abord, parce que la description du la célébration avortée du samedi me dit quelque chose… A vous aussi sûrement si vous n’habitez pas à Pellouailles-les-Vignes. Même si les participants à cette noce de Nice y sont probablement allés sensiblement plus fort que la moyenne, il n’y a pas vraiment de différence de nature avec ce qu’il nous faut souvent supporter dans la banalité des samedis urbains…
Et on approuvera sans discussion Estrosi d’avoir marqué le coup.

- Au demeurant, je m’interroge. Ce coup de gueule du week-end dernier devait être poussé pour marquer le coup. Pour donner tenter de donner un coup d’arrêt à une dérive des comportements qui ne cesse de croître dans l’espace commun. Bon. Motocycliste grand amateur de moulinets de bras, mis en selle (politiquement…) par Jacques Médecin (dont je tiens au passage à saluer la mémoire quoi qu’on en dise) et ayant su ensuite grandir, raccroché un temps au wagon Sarko et, surtout, grande girouette sociétale devant l’Eternel, Christian Estrosi l’a fait.
Mais l’aurait-il fait s’il n’avait pas les Régionales devant son guidon ? S’il n’avait pas Marion aux fesses ?

Dans le doute et devant choisir, je range ça dans la rubrique spectacle

2 commentaires:

  1. Dieu merci, la mission civilisatrice de la France a porté ses fruits. Dans ce genre de mariage, il est généralement d'usage de l'autre côté de mare nostrum de vider quelques chargeurs en oubliant que les balles perdues ne le sont pas forcément pour tout le monde.

    Le Nain.

    RépondreSupprimer
  2. kobus van cleef29/09/2015 17:57

    Avoir Marion aux fesses ?
    Mais tout à fait, très volontiers même
    N'oublions pas que même les détenus ont droit au bonheur et à un beau mariage
    D'ailleurs il y a de ça quelques années, Dieudonné s'est marié avec Carlos (Ilitch Ramírez Sanchez alias ramimi alias Carlos)
    En prison, je précise
    Donc aucune contre indication à ce que des invités soient arrives menottés à cette noce nissarde
    Bien au contraire
    Ça lui a donné un petit cachet unique
    Heu ,non ....l'unicité risque pas de l'être longtemps, ça va même devenir banal ...

    RépondreSupprimer