"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mardi 5 mai 2015

Rafale, plan-com’ et bête immonde…



Sa Béatitude François II Pédalonaute était hier et aujourd’hui en tournée au Moyen-Orient. Hier au Qatar et aujourd’hui en Arabie Saoudite où il est l’invité d’honneur d’un sommet extraordinaire du Conseil de Coopération des Etats Arabes du Golfe. "Invité d’honneur", c’est-à-dire tapis rouge, accueil à l’aéroport, ronds de jambes, discours convenu devant l’assemblée avec applaudissements de rigueur, dîner protocolaire, poignées de mains pour les caméras, trois petits tours et puis s’en vont… Il est vrai que si la Fwance n’a pas voix au chapitre dans cette assemblée de chefs bédouins maîtres chez eux, les conversations bilatérales au plus haut niveau, d’homme à homme, qui ont lieu dans ces occasions sont utiles pour faire passer des messages et entretenir une influence. Mais quels messages ? Les Etats arabes du Golfe ont deux préoccupations majeures : L’Iran shiite et Dae’ch (donc Irak, Syrie, Yémen,…) Or la politique de la Fwance n’est ni claire, ni lisible, ménageant la chèvre économique, le choux humanitaire, l’émotionnel moral, la peur de dire et la peur de faire, elle est experte dans l’art de faire les choses à moitié… Sans parler des gaffes et des promesses de Normand du messager. Rien que la petite vidéo, sur le site de l’Elysée, de sa conférence de presse à Doha est un petit bijoux d’à-peu-près…  
Mais bon. Aujourd’hui encore le site de la Présidence comme les médias peuvent meubler et tomber en pamoison devant la stature internationale de notre Pwésident, le premier et seul chef d’Etat occidental à être accueilli par le conclave très fermé des potentats en chemises de nuit dégoulinant de fric et de pétrole. C’est bon pour la com’, ça, Coco…
D’autant plus qu’hier, la signature du contrat de fourniture à lettre lue (mais pas payée au pied du camion) de 24 Rafale au Qatar fait bien dans le tableau. Après ceux signés coup sur coup avec l’Inde et l’Egypte, ça montre à quel point notre Pédalonaute est le meilleur pour débloquer des négos’ qui traînent depuis des années ! Faut le dire ça, Coco ! Pas la peine de s’étendre sur le ballon d’oxygène ponctuel de la baisse de l’Euro ; ni sur les motivations des acheteurs qui voient là une occasion offerte à des conditions financières non précisées d’envoyer aux amerloques le message qu’ils peuvent s’approvisionner ailleurs. Et cela en n’achetant qu’un échantillon en perturbant les négociations de longue haleine en cours pour prendre de vrais parts de marché aux amerloques… L’important c’est l’effet à court terme sur l’opinion de ces 24 appareils fourgués aux conditions d’Etat à Etat. Pas question de s’étendre sur les interrogations que ça soulève quant au devenir du marché de 126 machines en discussion directe entre l’avionneur et le même client…   

Ne pas pouvoir trop s’étendre présente il est vrai plusieurs avantages :

- D’abord, ça n’intéresse personne ; Il ne servirait à rien de creuser le sujet puisque au-delà de 40 mots, signes et espaces, les lecteurs de 20 minutes ou de Direct Soir cesseraient de lire. Autant garder de la surface publi-rédactionnelle pour les cours d’improvisations de Jamel De Bouse.
- Ensuite, 40 mots suffisent pour agrémenter la photo retenue par le plan-com’ du Pwésident.
- Enfin, ça laisse l’essentiel des surfaces imprimées et du temps d’antenne pour nous saouler jusqu’à la nausée avec la dramaturgie familiale des Le Pen ; avec la présomption au conditionnel affirmatif de l’aide logistique apportée à Coulibaly par l’esstrême-drouâte via la tante du cousin d’un revendeur se fournissant auprès d’un indicateur de police ayant autrefois bossé pour le service d’ordre du FN ; avec les intolérables violences faites par Robert Ménard aux libertés publiques ; avec…  Bref, ça laisse toute la place nécessaire pour détailler le principal sinon le seul danger qui menace la République et le vivrensemble™…      

1 commentaire:

  1. kobus van cleef08/05/2015 14:25

    tous de sévères moustachus,nos amis du qatar!
    j'aurais envie de commenter la photo mais vous me censureriez
    allez si , je me lance
    les deux zigues, assis , planchent sur la dissertation dont le titre est "fait du bien à un vilain ,il te fait caca dans la main, à l'aide d'exemples tirés de l'actu récente dites en quoi cette maxime campagnarde, poujadiste et vronzaise , est nulle et non avenue"
    le zigue à droite sur la photo corrigera en dernier recours, il est sorti du bloc où il opérait , il a encore sa blouse de bloc , il a remonté sur le front son scaphandre ( ça devait être de la chir ortho ) et il se pense très fort "putain , le concours de chirurgien des hôpitaux , ça s'est dégradé , j'avais proposé la question sur les anastomoses bilio digestives ...."
    le type à gauche , debout sur la photo , contemple la copie de son groupie , il a l'air ravi , façon "je l'ai bien préparé cui là ! mais est ce que c'est la salle du bon concours?"
    le type debout au milieu ne dit rien, ne pense rien , il se contente de regarder devant avec un air con.....pourquoi est ce que ça ne surprend personne ?

    RépondreSupprimer