"Si la capacité des cons à s'auto-éliminer ne doit pas être négligée, la volonté effarante du monde moderne et de l'Etat-providence à les sauver rend vain tout espoir de sélection naturelle"

mercredi 13 août 2014

Laurent 1,6 %...



Parapluie d’or du Rainbow-Warrior, Blancheur Persil du Sang contaminé, déjà dir-cab du Mythe Errant il y a trente-cinq ans, ministre il y a trente-trois ans, Premier ministre il y a trente ans, Président de l’Assemblée Nationale il y a vingt-six ans, Premier secrétaire du couffin de crustacés de la rue de Solferino il y a vingt-deux ans, subsidiairement père de son fils Benoît, ce qui arrive à tout le monde, désormais inamovible ministre du Pédalonaute vu-qu’il-faut-bien-un-vieux-singe-dans-cette-bande-d’amateurs et que c’est ça le changement, ce vieux crouton de Laurent Fabius, donc, a encore fait du bruit avec sa bouche…

Bien sûr, il a cru éviter le ridicule d’un Bernard Kouchner portant un sac de farine devant les caméras, le temps d’une prise de vue de 55’’ sur une plage sécurisée de Somalie. Lequel sac - hors champ du cadreur -  a ensuite été porté par un autre, plus loin, sans qu’on sache trop où… Laurent, lui, a pris le temps d’un aller-retour en avion pour nous expliquer par le menu sur fond de décor naturel du Kurdistan tout ce qu’il apportait aux trente mille malheureux parmi tant d’autres, sans vivres, sans eau et sans abris, qui avaient la chance d’être réfugiés dans ce coin-là ; un coin suffisamment sécurisé pour accueillir un super ministre de la France : Il s’était déplacé lui-même avec une tripotée de journalistes pour leur apporter 18 tonnes de secours. 18 tonnes ; rendez-vous compte !  800 gr par personne, compris les pompes à eau et les piquets de tente…

C’est vrai que par les temps qui courent, la présence sur place de notre ministre des affaires étrangères était indispensable pour médiatiser l’évènement. Pour une fois qu’il avait quelque chose de concret à dire…
En revanche, Sergueï Lavrov avait manifestement autre chose à faire puisqu’il a estimé que sa présence n’était pas indispensable pour accompagner les 280 camions en route pour Lougansk avec 2.000 tonnes d’aide humanitaire… Mais quand chez nous une demi-brochette de morts dans un accident de la circulation suffit pour déclencher une intervention télévisée du chef de l’Etat, on comprend que la livraison de 1,6 % du même tonnage suffit pour justifier le déplacement d’un ministre de premier rang…

Et, une fois encore, nos a-gouvernants ne font que courir après les évènements qui leur échappent : Moins de 24h après cette tartarinade, devant une telle disproportion au regard de la tragédie en cours, l'Elysée ajoute que cette aide humanitaire allait «se poursuivre»… Et même qu’on allait fournir des armes aux Kurdes. A qui exactement, on ne sait pas trop ni quand. Ça va faire froncer les sourcils aux Turcs et aux Iraniens. Faut voir…  Mais depuis que l’ONU a timidement suggéré qu’il y avait sans doute un risque de "génocide potentiel", faut bien qu’on ait l’air de faire quelque chose…

Ce n’est évidemment pas le cas à l’est de l’Ukraine. L’analyse par tous les experts militaires indépendants des méthodes utilisées par l’armée régulière et les brigades financées par les oligarques pro-occidentaux (type d’artillerie utilisé, type de munition, cibles visées, etc.) confirme que l’objectif du pouvoir installé à Kiev est purement et simplement de vider méthodiquement l’est du pays de ses populations russophones. Une épuration ethnique ayant toutes les caractéristiques d’un génocide. Mais cépapareil

Laurent 1,6% l’a encore dit hier matin au sujet du convoi humanitaire russe : "- Il ne faut pas les laisser passer" … On retient son souffle… Ils seront à la frontière ce soir ou demain… Et tout le monde va cailler ; y compris le dictateur va-t-en-guerre de Kiev…

Mais après demain, Laurent 1,6% sera toujours notre ministre des affaires étrangères.    
   

2 commentaires:

  1. kobus van cleef13/08/2014 19:37

    J'aime vos billets
    Laurent parapluie d'or du raineboeouairior ,ça, c'est un peu abusif
    Il n'a rien parapluite du tout
    C'est ce pauvre 'rnu ( cleaire) qui s'est tout pris en pleine poire
    Pour le reste, on s'est laissé dire que le débarquement du riz en Somalie, ma foi, ça aurait aussi bien pu se faire dans un vrai port et pas sur une plage
    Couchenaire n'aurait pas mouillé ses chaussures....

    RépondreSupprimer
  2. Vous croyez que Lolo va aller à la frontière russo-ukrainienne pour faire un rempart de son corps devant les camions de Poutine?

    RépondreSupprimer